Mery Santarossa

Mery Santarossa

Quelque chose sur moi …

Née et ayant grandie dans une petite ville de la province de Pordenone, située à 80 km au nord de Venise, j’ai rapidement compris que la pâtisserie devait faire partie de ma vie d’une manière ou d’une autre.
Une maman passionnée de gâteaux m’a donné la possibilité de prendre le fouet en main et de créer mon premier gâteau à 8 ans.

J’avais envie de découvrir ce monde petit à petit. A chaque anniversaire ou fête, c’était une bonne excuse pour mettre les mains dans la pâte.

En 2001, je choisie de commencer l’école d’hôtellerie et je commençais à travailler comme serveuse dans une boutique de pâtisserie proche de chez moi, où je suis restée pendant 2 ans.

Après cette période, j’ai l’opportunité de partir à Casadelmar, pour travailler dan un hôtel 5***** avec restaurant 2** Michelin à Porto Vecchio en Corse, où j’ai fait la saison pendant 2 ans.

L’envie de voyager me fait boucler ma valise pour l’Australie où je reste 1 an avec les kangourous, et où j’ai pu découvrir de magnifiques plages et des personne extraordinaires.

Cette expérience m’a ensuite poussé à prendre un avion pour la mecca de la pâtisserie, la ville lumière : Paris !
Précisément dans le 16ème arrondissement, j’ai travaillé dans le restaurant Les Tablettes (aujourd’hui Nomicos), restaurant 1* Michelin, où j’y ai passé an et demi dur et intense, mais amusant, qui m’a fait tomber amoureuse de cette ville.

Mais la valise commençait à me rappeler que le moment était venu d’accepter un nouveau challenge, qui me porta à Londres.

J’y ai approché la cuisine japonaise en entrant dans la grande équipe de Zuma, à côté du magasin Harrods. Toujours charmée du Japon, j’ai travaillé avec des produits du Soleil Levant encore jamais utilisés.

C’est en 2015 que je suis arrivée pour la première fois à Genève, au Collonge Café, qui a ouvert ses portes avec ma première carte de desserts. Une émotion intense !

L’année dernière, en revanche, je suis retournée pour une petite parenthèse comme chef pâtissière de La Plage, petite sœur de « Casadelmar » à Porto Vecchio.

Et maintenant, je suis là avec vous, sur Genève pour, cette fois, rester pour très longtemps, j’espère, même si les voyages ne sont pas encore finis. Ça restera ma passion de faire ma valise et découvrir de nouveaux ingrédients,  un pays et des personnes.

Comments

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *